1949

Janvier – Février : Premier voyage en Italie. Il visite Florence avec Coubine et son épouse Berthe.

 Ebloui par son séjour en Toscane et en Ombrie, il gardera une passion pour les peintres du Quattrocento : Masaccio, Giotto, Piero Della Francesca, Ghirlandaïo.

 Au cours de cette année, des évènements d’importance, vont, quelque peu, modifier sa vie.

 En Avril, le décès d’un proche parent lui fait soudain prendre conscience des cruelles réalités de l’existence. Il commence à sentir le besoin d’une certaine stabilité. Quelques mois plus tard, en Septembre, il décide d’épouser Raymonde Aurouze.

 En Mars 1950, la Ville de Nîmes lui commande, pour la Chambre des Métiers, une fresque qu’il va réaliser avec deux peintres de la région : Parsus et Ginac.

 Serge Ripert illustrera les métiers du bâtiment, Parsus se consacrera à l’industrie et Ginac à l’artisanat.

 Dans l’été 1950, Serge va interrompre son aventure picturale pour des raisons familiales, pendant un an et demi . A Nîmes, il continuera cependant à fréquenter ses amis peintres, en particulier, Georges Clairefond, peintre abstrait, poète et philosophe, personnage solaire qui n’a pas cessé de nous enchanter par sa culture et son savoir.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site